vendredi 29 novembre 2013

Lecture vibrante

On ne sait pas trop si c'est par amour de la science, de la litérature ou pour le plaisir, que quelques jeunes femmes volontaires ont accepté de se faire filmer assises à une table en train de lire. La prise de vue consiste en un unique plan séquence, de face...

 

Lecture vibrante

 

Délicieux détail du protocole, un vibromasseur leur a été préalablement inséré entre les cuisses, et mis en marche dès le début de la lecture. Excellent exercice de self-control et de concentration : on observe avec intérêt que ces dames gardent leur sérieux pendant une durée variable d'un sujet à l'autre, durée qui cependant n'excède pas six minutes... 

Posté par Eronaute à 07:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 2 avril 2013

Comment retenir un homme

Retenir un homme, c'est si facile !

Il suffit dit-on de lui faire de bons petits plats, d'user de tenues affriolantes, de lui mettre le doute dans l'esprit, de le rendre jaloux, de faire semblant d'aimer le foot, de faire semblant de le quitter, d'avoir de jolies copines, de ne pas dire trop de mal de sa mère, de le laisser croire à sa liberté, de lui laisser croire qu'il porte la culotte, ne pas faire du quotidien une habitude...

Bref, il y a mille façons de retenir un homme...

Retenir un homme

Photo : Petter Hegre

Posté par Eronaute à 07:58 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 31 mars 2013

Question de taille...

C'est bien connu : ce n'est pas la grosseur qui compte !
C'est plutôt la façon dont on se sert de ses outils...

Mais je me pose toujours des questions inutiles : alors je fais appel à vous, lecteurs !
Que préférez-vous :

  • - que j'écrive ici avec cette taille-ci...
  • - ou que j'écrive avec cette taille-là ?

Posté par Eronaute à 17:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

dimanche 28 octobre 2012

Salon littéraire

 

Presse

 

L'attachée de presse des Editions Machin, me harponne dans une travée d'un salon et m'interroge tout de go :

 

- Que préféreriez vous que l'on pense de vous : que vous êtes un auteur d'avenir ou que vous êtes un très bon coup au lit ?
- Vous savez, l'avenir pour moi c'est un peu flou...
Mais vous ? Que diriez-vous de moi ?
- Eh bien, que j'aime assez votre style...
Pour le reste, je ne sais pas. Pas encore...

Posté par Eronaute à 09:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 1 août 2012

Codicille

... (Voir billet précédent)

Dessous du sport

D'abord, qu'on ne s'y trompe pas : je n'ai rien contre les sportifs et encore moins contre le sport, bien que cela fatigue un peu, parfois ! Et j'avoue que son spectacle peut offrir à l'occasion un joyeux divertissement comme le montrent les quelques clichés ci-dessous...

Ensuite, et c'est une réponse à Ambre qui a bien raison de souligner que j'aurais dû, pour rester dans l'esprit de ce blog, retranscrire le dernier couplet de la chanson de Tachan. Oubli réparé :

 

Allez !  
 "Ce s'rait chouette si tous les drapeaux

  Voulaient bien se donner la hampe,
  Ca f'rait des pyjamas très beaux,
  Des soutiens-gorge pour les vamps.
  Ce s'rait chouette si tous les drapeaux
  Finissaient un jour draps de lits.
  On y ferait l'amour bien au chaud
  Avec les filles de leur pays !"

 Dessous du sport 2 

Posté par Eronaute à 01:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 29 juillet 2012

Télescopages...

Actualité, télé, sport, commentaires béats, crise économique, the Queen et James Bond, Syrie, bain de sang, paix universelle, drapeaux, colombes, mémoire... Je me mets vaguement à délirer sur la communauté des langages sportifs et militaires (gagner, perdre, se battre, médaille, attaquer, défendre, stratégie...) A quoi bon ! Déjà dit. Images en boucle, jusqu'à la nausée...

 

Et paf !

 

Me reviennent en mémoire les premières paroles de cette chanson au succès relativement confidentiel de Henri Tachan en 1973 (si je me souviens bien elle a même été interdite de radiodiffusion publique) : Les jeux olympiques...

 

Ce s'rait chouette les Jeux Olympiques,
Tous ces athlètes dans la foulée,
Pour un marathon fantastique
A la seule force du mollet.
Ce s'rait chouette les Jeux Olympiques,
L'émulation sur la cendrée,
Ce s'rait chouette les Jeux Olympiques
Si, nom de Dieu, il n'y avait

Leurs p'tits drapeaux
Leurs p'tits fanions
Couleur kaki
Caca d'oie des frontières
Leurs p'tits drapeaux
Pour chaque nation
Qui claquent au vent
D'une musique militaire.

 

...

 

Posté par Eronaute à 02:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 juillet 2012

La fesse cachée du Tour de France...

On ne vous dit pas tout !
L'épreuve reine du cyclisme a des dessous (ou pas !) peu connus du grand public...

EntrevuePose pour la presse locale...

Equilibre sur cadre Assouplissement
A l'échauffement, exercices d'équilibre et d'étirement avant le départ...

Le départ
Le peloton s'élance ! C'est un spectacle toujours impressionnant...


L'effort
Gros plan sur l'effort... Les commentaires sont inutiles.

... 

Et pour finir, l'image émouvante d'une échappée solitaire
qui fera sans doute bonne figure au classement général :

 Echappée

Posté par Eronaute à 02:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 17 mai 2012

Nouvelle causerie sur l'art...

Aujourd'hui : William Bouguereau (natif de La Rochelle, 1825 – 1905)
Peintre français de stylee académique, style fort contreversé mais que Picasso appréciait fort. Bouguereau s'inspire beaucoup de la mythologie pour représenter essentiellement la nudité féminine...

Bouguereau

Ici, la "Baigneuse accroupie", 1884 - huile sur toile.
On remarquera le reflet du pied de la baigneuse à la surface de l'eau, ainsi que son regard perdu dans d'insondables rêveries.

Posté par Eronaute à 08:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 24 avril 2012

Foudroyante ouverture

En googelisant tranquillement ce lundi, j'apprends que la "fermeture éclair" est due à l'imagination fertile en 1851, de Elias Howe - par ailleurs inventeur de la machine à coudre - puis à son amélioration par un autre Américain d'origine suédoise, Whitcomb Judson en 1891 et enfin, à sa mise au point définitive par Gideon Sundback en 1912...

Il aura donc fallu plus de cinquante ans pour en arriver à ce fameux "Zip" fulgurant , aussi rapide que l'éclair. A noter cependant que l'appellation d'origine est, comme chacun le sait "fermeture à glissière" puisque "Eclair" est une marque dont le nom s'est imposé dans le langage courant. Au même titre que "Frigidaire" d'ailleurs, mais dans un autre domaine.

Autre domaine en effet puisque si le frigo produit du froid, la manipulation d'une fermeture éclair, elle, a la vertu de provoquer certains échauffements qui peuvent parfois tutoyer le torride !

Voilà pourquoi je m'insurge contre cette appellation erronée qui invite trop à la réserve pudibonde et à la fin de non recevoir, du style "Circulez, il n'y a rien à voir !" ! Je milite donc pour que l'on rebaptise cet astucieux dispositif en "Ouverture éclair". Beaucoup plus engageant, non ?

Ouverture Eclair

Posté par Eronaute à 07:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 3 octobre 2011

Option vaseline...

A gauche, il y a longtemps que l'on a inventé la machine à perdre les élections... Mécanique bien huilée depuis le temps, qui tourne d'autant plus régulièrement qu'on feint de l'ignorer pendant que les autres, en face, regardent en rigolant.

Mais il manquait juste une option ! Juste le truc qui donnerait une chance de plus – enfin... de moins en l'occurrence – le bidule qui permettrait à l'adversaire d'intervenir encore plus aisément dans le cours des choses. Eh bien le bidule en question dont on rêvait sans trop y croire, on l'a inventé : ça s'appelle les primaires...

Mode d'emploi ? Vous suggérez béatement à tout le monde de désigner votre candidat... Et comme en face, ils ne sont pas complètement niais, faut pas croire... Ils sautent tous sur l'occasion, participent massivement au vote et bien évidemment désignent chez vous le plus mauvais des candidats possibles... Vous n'allez tout de même pas imaginer qu'ils vont choisir le candidat susceptible d'étriller le leur ?

C'est pas génial tout ça ? On vit une époque formidable...

Posté par Eronaute à 15:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :